Paris est-il romantique? A votre avis?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paris est-il romantique? A votre avis?

Message  Admin le Jeu 7 Juin - 16:06

"UNION DURABLE ET OLIVIER OBRINGER VOUS PROPOSENT"

« PARIS EST ROMANTIQUE, POURQUOI A VOTRE AVIS » ?

Il est vrai qu’il règne à Paris, peut-être comme nulle autre place dans le monde, une atmosphère de liberté, de légèreté, d’insouciance et de tolérance, qui vous porte à la rêverie et aux élans du coeur.
La première fois que vous arrivez dans cette ville au passé prestigieux, vous êtes éblouis par tant de beauté, les Arts sont partout, pas seulement dans les musées, dans la rue aussi. La ville elle-même semble être une immense oeuvre d’art
Cela suffit-il à expliquer son insondable romantisme? Certes, non. Bien des villes, notamment en Italie : Venise ou Florence, pour ne citer qu’elles, peuvent être considérées comme de véritable chef d’oeuvre d’architecture. Mais parmi les grandes cités d’arts, Paris semble briller d’une aura très particulière.
Alors pourquoi Paris est-elle souvent considérée comme la ville la plus romantique de toutes?
Quelques éléments de réponse :
Paris ville des Lumières :
Au XVIII ème siècle, c’est à Paris que bouillonnent les idées neuves dites des Lumières, de Voltaire, Rousseau, Diderot, Smith, Newton… C’est la victoire des Lumières nouvelles de la raison sur les ténèbres des croyances anciennes.
Conquête de Liberté :
Au fil des jougs successifs, les Parisiens ont su conquérir leurs libertés et imposer la démocratie. En 1789, c’est à Paris que la Révolution Française enfantera dans la douleur la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen qui inspirera 160 ans plus tard la Déclaration Universelle des droits de l’Homme.




Du romantisme à l'influence :
A partir de 1830, Paris devient l’épicentre du romantisme qui gagne l’Europe. Ce courant artistique apparu au cours du XVIIIe siècle en Grande-Bretagne et en Allemagne est ainsi une réaction du sentiment contre la raison.
« Le romantisme n’est précisément ni dans le choix des sujets ni dans la vérité exacte, mais dans la manière de sentir. Ils l’ont cherché en dehors, et c’est en dedans qu’il était seulement possible de le trouver » Baudelaire 1846.
Novalis, Byron, Baudelaire, Hugo, Pouchkine, Delacroix, Berlioz, Wagner et bien d’autres, forgent par leurs travaux ce courant majeur du 19e siècle. L’importance du romantisme dans l’histoire de l’art se mesure mieux à l’aune des grands mouvements artistiques qui lui succèdent notamment l’impressionnisme.
« Qui dit romantisme dit art moderne, – c’est-à-dire intimité, spiritualité, couleur, aspiration vers l’infini, exprimées par tous les moyens que contiennent les arts » Baudelaire 1846.
Avec le romantisme, l’homme est libre ; il ne dépend plus que de sa volonté et de la grâce divine, qui peut lui faire défaut, mais non le contraindre. La divinité agit désormais dans les cœurs. L’homme devient une âme ; le corps perd de son importance. L’amour se dépouille si bien des sens qu’il s’idéalise : c’est l’union et l’aspiration mutuelle de deux âmes à travers le temps, à travers l’espace, à travers la mort.
« Ce n’est pas la chair qui est réel, c’est l’âme. La chair est cendre, l’âme est flamme » Victor Hugo.

Au XIX ème siècle, le romantisme fut avant tout une révolte contre l’ordre établi, proclamant haut et fort la supériorité du sentiment sur l’intellect. Le romantisme n’a plus peur des excès de pensées et de sentiments, des frénésies d’un « Moi » débordant de sève avec ses passions, sa mélancolie, ses larmes et ses appels de sens. Un vrai lyrisme, une sublime musique du verbe.


Mais il s’agit de ressentir plus que de comprendre. Nul besoin de connaître l’histoire de Paris ou du romantisme pour humer, nez au vent, sur les bords de la Seine, son enivrant parfum de liberté et d’éternité.
« Respirer Paris, cela conserve l’âme », Victor Hugo.
« Un artiste n’a pas de maison (…), sauf à Paris », Friedrich Nietzsche.
L’amour s’enchaîne sur le Pont des Arts :
Inspirés par l’atmosphère romantique, les amoureux se promettent l’amour éternel à Paris, en scellant un cadenas personnalisé aux grilles du Pont des Arts. On a compté quelques 2 000 « cadenas d’amour » installés depuis 2008 et la Seine nourrit son lit de leurs clés jetées. D’autres préfèrent la donner en héritage, que l’enfant né de la promesse revienne à son tour chercher le cadenas, et pourquoi pas, en fermer un autre… C’est à Paris que l’on confie son coeur, à Paris qu’on l’y retrouve.
Vous aussi, cher Lecteur, n’hésitez pas à exprimer et partager ici vos expériences amoureuses parisiennes. Peut être que grâce à vous ce blog deviendra un espace privilégié de témoignages et d’échanges romantiques.

http://www.union-durable.com/

A BIENTOT

Admin
Admin

Messages : 107
Date d'inscription : 30/04/2012
Age : 50
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.union-durable.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum