DICTONS POUR LE MOIS DE MAI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DICTONS POUR LE MOIS DE MAI

Message  Admin le Mer 2 Mai - 6:32

UONIONS DURABLES ET OLIVIER OBRINGER VOUS PROPOSENT :

Mai - Dictons et proverbes

1 mai
Au premier jour de mai, la pluie. Les coings, Madame, sont cueillis.
De la pluie au premier jour de mai, ôte aux fourrages de la qualité.
Pluie au début de mai, enlève aux vaches la moitié du lait.
Pluie du premier mai, présage année fertile.
Pluie du premier mai, sécheresse le reste de l’année.
Quand il pleut à la Saint-Philippe, pas besoin de fût ni de barrique.
Quand il pleut le premier jour de mai, les vaches perdent la moitié de leur lait.
Quand il tonne le premier jour de mai, les vaches auront du bon lait.
Quand le premier mai, la pluie oint, il n’y aura pas le moindre coing.
S’il pleut le premier jour de mai, les coings ne seront qu’aux haies.
S’il pleut le premier mai, le boeuf gagne et le cochon perd.
S’il pleut le premier mai, le cheval gagne son procès et la truie le perd.
S’il pleut le premier mai, peu de coings, s’il pleut le deux, ils sont véreux, s’il pleut le trois, il n’y en a pas.

2 mai
Si la lune est pleine ou nouvelle le jour que Sainte-Croix suivra et qu’il advient que lors il gèle, la plus grande part des fruits mourra.

Saint Boris - Au jour de la saint Boris, par malheur, c’est un mauvais vendangeur.

3 mai
Lorsqu’il pleut le trois mai, point de noix au noyer.
Le trois mai il pleut sur les noix.

Les châtaigniers pour porter, doivent faire ombre le trois mai.
Les premières feuilles du châtaignier apparaissent en avril. C’est un instrument de mesure signalant l’avance ou le retard de la végétation.

Sainte-Croix
A la Sainte-Croix, on sème les pois.
A la Sainte-Croix, sarcle tes pois.
A la Sainte-Croix, semailles partout.
Pluie de la Croix, disette de noix.
Qui n’a pas semé à la Sainte-Croix, au lieu d’un grain en mettra trois.
Sème haricots à la Sainte-Croix, t’en aura guère que pour toi, sème les à la Saint-Gengoult (11 mai), on t’en donnera beaucoup, sème les à la Saint-Didier (23 mai), pour un t’en aura un millier.

Saint Jacques le Mineur
A la veille de Saint-Jacques, si tu as le soleil de Pâques, compte que pour la moisson, le blé sera dru et bon.
Des glands sera votre porc dépouillé, si pour la Saint-Jacques votre toit est mouillé.
Saint-Jacques, à la pomme, à la poire, donne le sel et le poivre.
Si Jacques est serein, l’hiver sera dur et chagrin.
Si Saint-Jacques l’apôtre pleure, bien peu de glands il demeure.
Trop de pluie gêne la floraison des chênes et naturellement la formation de leurs fruits.

Saint Philippe
Quand il pleut à la Saint-Philippe, n’apprête ni tonneau, ni pipe.
La pipe était une mesure utilisée pour les vins et les liqueurs. Dans le Languedoc, elle valait à peu près 533 litres. Cela répond peut-être à une observation réelle des effets néfastes de la pluie des premiers jours de mai, qui fait « couler » la vigne.

Quand il pleut à la Saint Philippe, le pauvre n’a pas besoin du riche.

5 mai
S’il pleut le cinq mai, il n’y a pas de noix.

Saint Judith – Sainte Judith voit pinson au nid.

6 Mai
Saint Jean
S’il fait beau à la petite Saint Jean, année fructueuse en froment.
S’il pleut à la Saint Jean chaude, les biens de la terre gâtés jusqu’à l’autre (27 décembre, anniversaire de la mort de saint Jean).
S’il pleut à la petite Saint Jean, toute l’année s’en ressent, jusqu’à la grande Saint Jean.
S’il pleut à la petite saint Jean, les blés s’en vont en dépérissant.

Sainte Prudence
Au jour de la sainte Prudence, s’il fait du vent, le mouton danse.

10 mai
Saint Antonin - C’est à la saint Antonin, que vend son vin le malin.

11 mai
Saints de glace
Les trois saints au sang de navet, Pancrace, Mamert et Servais, sont bien nommés les saints de glace.
Saint Mamert, saint Gervais et saint Pancrace, voilà bien les trois saints de glace.
Se méfier de saint Mamert, de saint Pancrace et de saint Servais, car ils amènent un temps frais et vous auriez regret amer.
Les trois saints de glace, saint Mamert, saint Servais, saint Pancrace, de leur passage en mai, laissent souvent des traces.

Sainte Estelle - Gare qu’il ne gèle à la sainte Estelle.

Saint Gengoult
S’il pleut à la saint Gengoult, les porcs n’auront de glands leur saoul.
Avant la saint Gengoult, où l’on coupe un chardon, il en revient deux.
Sème tes haricots à la saint Gengoult, tu t’en donneras beaucoup.

Saint Mamert
Se méfier de saint Mamert, de saint Pancrace et de saint Servais, car ils amènent un temps frais et vous auriez regret amer.
Saint Mamert, saint Gervais, saint Pancrace, voilà les trois saints de glace.
Attention le premier des saints de glace, souvent tu en gardes la trace.
Les trois saints au sang de navet, Pancrace, Mamert et Servais, sont bien nommés les saints de glace

Saint Mayeul - S’il pleut le jour de la saint Mayeul, les cerises tombent toutes par la queue.
Moisies en pleine maturation, les cerises tombent toutes seules.

12 mai
Saint Achille - A la saint Achille, herbe à pleine faucille.

Saint Pancrace
Lorsque Pancrace apporte les dragées (grêle), c’est toute la noce qui est mouillée.
Au printemps ramène l’hiver, Pancrace, Gervais et Mamert.
Les trois saints au sang de navet, Pancrace, Mamert et Servais, sont bien nommés les saints de glace

13 mai
Quand il pleut le 13 mai, pour les blés, signe mauvais.

Saint Servais
Avant saint Servais, point d’été, après saint Servais, plus de gelée.
Les saints Servais, Pancrace et Mamert, à eux trois, un petit hiver.

A la saint Servais, sème ton chanvre, ou bien de sème jamais (Nord).
A la saint Servais, vous pouvez semer.
Dans les régions méridionales, le chanvre est semé en mars.

Les trois saints au sang de navet, Pancrace, Mamert et Servais, sont bien nommés les saints de glace

14 mai
Saint Boniface
Au jour de la saint Boniface, toute boue s’efface.
Le bon saint Boniface, entre en brisant la glace.
Saint Boniface nous ôte la boue, ou il nous la met jusqu’au cou.

15 mai
Mi-mai, mi-tête.
Les bois du cerf sont composés du merrain et des andouillers, plus ou moins nombreux suivant l’âge de l’animal. Ceux-ci tombent chaque année et repoussent au printemps. A la mi-mai, ils ont atteint la moitié de leur taille.

Plante moi tôt, plante moi tard, avant le quinze mai je ne lèverai.

Sainte Denise
A sainte Denise, le froid n’en fait plus à sa guise.
A sainte Denise, finie la bise.

Saint Victorin - S’il pleut à la saint Victorin, tu peux compter sur bien du foin.

16 mai
Saint Honoré
A la mi-mai, fin de l’hiver saint Honoré, que de pois verts.
A la saint Honoré, s’il fait gelée, le vin diminue de moitié.

17 mai
Les Rogations
Belles Rogations, belles moissons.
Haricots des Rogations, rendent à foison.
Le troisième jour des Rogations, en allant à la procession, si l’on est un peu mouillé, pour vendanger on sera trempé.
Qui sème chanvre aux Rogations, le tirera à croupetons.
S’il fait beau aux Rogations, le premier jour, il fera beau pour la fauchaison, le deuxième jour, il fera beau pour la moisson, le troisième jour, il fera beau pour la vendaison.
Si vous semez fèves aux Rogations, soyez certains qu’elles rouilleront.
Telles Rogations, telles fenaisons.

Saint Pascal
Tonnerre de saint Pascal, sans grêle, ce n’est pas un mal.
S’il tonne le jour de saint Pascal, sans grêle, ce n’est pas un mal.

18 mai
Saint Félix - A la saint Félix, tous les lilas sont fleuris.

Sainte Juliette d’Ancyre - Bon fermier, à sainte Juliette, doit vendre ses poulettes.
C’est vers la mi-mai que l’on vendait les poulettes nées l’année précédente et prêtes à la reproduction.

19 mai
Saint Yves de Tréguier
Craignez le petit Yvonnet, le pire de tous quand il s’y met.
Considéré comme le dernier saint de glace dans certaines régions, il annonce partout ailleurs, l’été.

A la saint Yves, le beau temps, ôte au laboureur ses dents.
Lorsque le temps est trop chaud, la herse reste à la ferme.

20 mai
Saint Bernardin
S’il gèle à la saint Bernardin, adieu le vin.
A la saint Bernardin, plus de gelée ne craint.
Jeunes et vieux renards, ne quittent plus le bois à la saint Bernard.

21 mai
Ascension
A l’Ascension, blanche nappe et gras mouton.
A l’Ascension, dernier frisson.
A l’Ascension, il y a des jeunes de mouchons (moineaux).
A l’Ascension, la belle sur le jonc, la laide sur le tronc.
A l’Ascension, on mange groseilles et mouton.
A l’Ascension, tonds tes moutons.
A l’Ascension, toujours de l’eau, viendra tard si elle ne vient tôt.
Il ne faut pas couper le chardon le jour de l’Ascension, car il en viendrait dix sur un même tronc.
Pour l’Ascension de mai, cerisettes d’ici, cerisettes de là.
Quand il pleut à l’Ascension, c’est comme du poison.
Quand il pleut à l’Ascension, les blés dépérissent jusqu’à la moisson.
Quand il pleut à l’Ascension, tout va en perdition.
Quand il pleut le jour de l’Ascension, les cerises s’en vont en procession.

A L’Ascension, comme aux Rogations, il y a un curieux interdit des lessives.
Lessive aux Rogations, cercueil à la moisson.
Laver la lessive la semaine de l’Ascension, tire la bière du maître de la maison.

22 mai
Sainte Emilienne - A sainte Emilienne, oseille en quenne (cruche).

Saint Emile - Beau temps de saint Emile, donne du fruit à la folie.

Sainte Quitère - Si elle gèle, sainte Quitère, emporte tout dans sa devantière (grand tablier).

23 mai
Saint Didier
Plante un pois à la Saint Didier, tu en récolteras un setier. Et s’il fait soleil fait un voeu, il s’accomplira sous peu.
Un setier est une ancienne mesure de grain et de liquide variant selon les régions. A Paris, le setier valait un demi-litre.

Qui sème haricots à la Saint-Didier, les arrachera à poignées.
Saint Didier ramasse tout dans son devantier (tablier).
Sème tes haricots à la Saint-Didier, pour un, tu en auras un millier.

A la Saint Didier, il fait bon fessorer.
Le fessoir, sorte de houe ou écobue, sert à écobuer, écroûter ou biner la surface du sol entre les rangs de vigne.

25 mai
Saint Urbain
Urbinet, le pire de tous quand il s’y met, car il casse le robinet.
Urbain est un dernier saint de glace, perdu à la fin du mois. En pays de vigne, ce jour, on promenait saint Urbain quand il faisait beau, on lui « foutait le cul » dans les orties quand il gelait.

A la saint Urbain, la fleur au grain.
A la saint Urbain, le blé doit avoir fait son grain.
A la saint Urbain vend ton blé et ton vin.
Après la saint Urbain, il ne gèle vin ni pain.
Au mois d’avril, le blé est en épi, au mois de mai, il est en lait, à la saint Urbain, il est en grain, à la saint Claude, le froment ôte sa caule.
Gelée le soir de la saint Urbain, anéantit fruits, pain et vin.
Le vigneron n’est rassuré qu’une fois la saint Urbain passée.
Quand la saint Urbain est passée, le vigneron est rassuré.
S’il pleut à la saint Urbain, c’est quarante jours de pluie en chemin
A la saint Urbain, ce qui est à la vigne est au vilain.
Après la saint Urbain, ce qui reste à la vigne ne vaut rien.

26 mai
Saint Lambert de Riez - Saint Lambert empêche la gelée de faire du tort au millet.

27 mai
Saint Hildebert - A la saint Hildebert est mort tout arbre qui n’est pas vert.

28 mai
Tant que mai n’est pas au vingt-huit, l’hiver n’est pas tout à fait cuit.
Sainte Théodosie - A la sainte Théodosie, la rose est la fleur choisie.

29 mai
Saint Aymar - A la saint Aymar, récolte est encore au hasard.

Saint Maximin de Trèves
Le jour de saint Maximin, le sécateur à la main.
Le jour de saint Maximin, s’embaume le jasmin.

31 mai
La Pentecôte
A la Pentecôte, fraises en boutons.
A la Pentecôte, fraises on goûte, à la Trinité, fraises au panier.
A la Pentecôte, fraises rouges ou le laboureur s’étonne.
A Pentecôte, roses sont, à Saint Jean s’en vont.
C’est dit-on à la Pentecôte, que qui trop mange, cher lui coûte.
Le temps de la Pentecôte, baille les foins ou les ôte.
Le temps de la Pentecôte, donne les blés, ou les ôte.

CET ARTICLE VOUS ET OFFERT PAR

http://www.union-durable.com/

A BIENTOT……….
avatar
Admin
Admin

Messages : 107
Date d'inscription : 30/04/2012
Age : 50
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.union-durable.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum