UNION DURABLE OU LE MARIAGE ET SES RITUELS SUR LA TERRE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

UNION DURABLE OU LE MARIAGE ET SES RITUELS SUR LA TERRE.

Message  Admin le Jeu 24 Mai - 4:22

UNION DURABLE ET OLIVIER OBRINGER VOUS PROPOSENT :

UNION DURABLE OU LE MARIAGE ET SES RITUELS SUR LA PLANETE.

Vous connaissez sûrement cette tradition du lancer de grains de riz sur les jeunes mariés. Mais saviez- vous qu'en Tchécoslovaquie, on leur lance des petits pois! Cet article vous emmène aux quatre coins du monde découvrir quelques rituels de mariage.
Coutumes locales

Consulter les astres pour tester la compatiblité du couple, l'apanage n'est pas réservé aux astrologues. Dans la culture hindoue, c'est presque automatique, surtout dans le cas des mariages arrangés. Même la date du mariage est décidée selon le calendrier astral.

L'homme est en blanc, la femme en sari rouge. Les mariés s'échangent des colliers de fleurs, et se passent la bague à l'orteil. Avant d'aller au temple, ils font 7 fois le tour du feu sacré en invoquant les dieux pour avoir une vie heureuse. Le marié marque le front de sa femme d'un point rouge, lepoddu, qu'elle devra effacer en cas de décès de son mari. Les veuves n'ont pas le droit de se remarier selon le droit hindou, et doivent porter à vie un sari blanc en signe de deuil.

Neuf moines bouddhistes assistent au mariage en Thaïlande. Les mains liées par un fil sacré, qui relie également les têtes des mariés, ils récitent des prières. La cérémonie commence à 6 heures du matin et se termine vers 11 heures. Le nombre d'invités n'est pas fixe, puisque chacun peut venir accompagné de sa famille et ses amis. En contrepartie, tout le monde participe, en donnant une enveloppe avec un petit billet. Après le défilé des cadeaux, la fête du soir commence, souvent dans un restaurant, et se finit en danses très tard dans la nuit.

Rouge ou blanc

Danse aussi, mais surtout des repas gargantuesques, voilà ce qui caractérise les mariages traditionnels en Chine. Il faut montrer qu'on a de l'argent. Opulence également pour la robe brodée de la mariée. Traditionnellement, elle est rouge. Mais avec l'influence de l'Occident, de plus en plus de femmes se marient en blanc. Auparavant, il était réservé au deuil. Depuis la loi de 1981 pour l'émancipation de la femme, la tradition s'estompe. Il n'y a plus d'entremetteuse, qui avait pour rôle de trouver un mari aux jeunes filles, et les jeunes Chinois décident seuls avec qui se marier, en rouge ou en blanc.

Le blanc, c'est la couleur du kimono de la mariée au Japon. Dans la tradition shinto, le mariage a lieu en petit comité dans un sanctuaire, présidé par un prêtre shinto. Le moment le plus important est l'échange des coupes nuptiales de saké, après la purification des mariés. Ils doivent offrir un cadeau à tous les convives, ce qui rend le mariage shinto très onéreux, donc de plus en plus délaissé au profit de mariages à l'occidentale. On trouve même de fausses chapelles avec de faux prêtres pour célébrer ces mariages.

Sur un trône

Du Maghreb aux pays du Golfe arabique, la tradition musulmane connaît des variantes

Au Maroc, selon la richesse de la famille, les festivités peuvent durer de 3 à 7 jours. La veille du mariage, la mariée va au hammam avec ses amies, et se fait dessiner au henné des motifs porte-bonheur sur les mains et les pieds, une tradition répandue dans tout le monde arabe. Le lendemain, la fête du mariage commence. Pendant ces quelques jours, la mariée sera assise sur un trône, vêtue successivement de sept tenues différentes. Puis, les mariés sont emmenés dans leur nouvelle demeure au sein d'un cortège, en voiture ou sur une litière à dos de mulet dans certains villages du sud.

Le trône, au Yémen, on en a également l'usage. Mais c'est le marié qui siège. Il ne doit montrer aucune émotion sur son visage, tandis que les hommes du village tirent des coups de pistolet en l'air à grand bruit pour ensuite danser en cercle en faisant tourner leurs poignards au-dessus de leurs têtes. Le lendemain, toute la famille l'escorte en chantant jusque la maison de la mariée, qu'il voit souvent pour la première fois à cette occasion.

Elle est vêtue de blanc. Les hommes fument et mâchent du qat l'après-midi, une plante euphorisante aux effets proches de la coca sud-américaine, tandis que les femmes discutent tranquillement dans une autre salle. Chaque famille fait la fête de son côté le premier jour et tous se réunissent les jours suivants, invitant souvent plus de la moitié du village. De grands repas sont organisés pour tous les convives, avec des vaches et des chèvres tuées pour l'occasion, sans oublier les tambours et la musique traditionnelle.
Et en Russie?

La Russie, terre de traditions. Encore aujourd'hui, les coutumes ancestrales se perpétuent. Ce n'est pas tant la cérémonie de mariage qui est étonnante, mais ce qui la précède.

Les jeunes filles pratiquent des rites de divination, parmi lesquels certains sont surprenants: faire des incantations dans un lieu de "transmission", à savoir un carrefour, un lac, ou une lisière de forêt, nue ou les cheveux dénoués. Les marieurs, chargés de jouer les entremetteurs, se présentent chez la mariée, mais ne doivent pas s'asseoir, ça porte malheur. De plus, ils doivent rester sous la poutre maîtresse de la maison.

Les demandes en mariage se font de préférence un jour impair. On évite les mercredi, vendredi et 13 du mois, qui porteraient malheur à la future union. La cérémonie suit généralement la tradition orthodoxe: fiançailles au fond de l'église, suivies de la cérémonie devant l'autel autour d'une petite table, autour de laquelle les mariés devront tourner trois fois avec le prêtre avant d'être bénis.

La fête est arrosée de vodka. Chacun porte un toast aux mariés, boit cul sec sa vodka et jette ensuite son verre vide par dessus l'épaule, pour leur souhaiter une vie heureuse.
Dansons

Au Cameroun, et plus précisément chez les Bamilékés, le mariage arrangé est encore majoritaire. Sa fonction principale? Sceller l'union entre deux familles ou même entre deux tribus entières. A ce titre, les enfants sont promis aux amis dès l'enfance. Le fiancé, à l’adolescence, doit faire connaissance avec sa future belle-famille, en offrant des cadeaux et en participant aux récoltes et réparations annuelles de l’habitation.

Il est présenté à sa fiancée par le père de celle-ci, avec lequel il discute de la dot. Après la période de fiançailles, il y a trois façons orchestrées de célébrer le mariage. La fuite : la jeune fille s’enfuit pour rejoindre sa belle famille. Le piège : la famille du fiancé vient enlever la jeune fille. Tout le monde est au courant de la date, sauf elle bien sûr. Enfin, le mariage classique. La famille de la fiancée la conduit chez son futur mari. La fille doit se marier selon la méthode utilisée par sa mère. Quelle qu’elle soit, s’ensuivent repas de fête, chants et danses pour les deux familles.

Quelques milliers de kilomètres au sud, les Zoulous d'Afrique du Sud perpétuent eux aussi leurs traditions ancestrales. Pendant deux heures, la famille de la mariée danse pour séduire la famille du marié. Le père de la jeune fille vante ensuite les bonnes moeurs de sa fille. Puis, la dot, composée de couverts et de couteaux est étalée devant le père du marié, qui remerciera la famille par des espèces sonnantes et trébuchantes. Les deux clans continuent à danser tout l'après-midi, jusqu'à la danse langoureuse entre les deux promis, au cours de laquelle le marié découvre le visage de sa dulcinée.
Mariage long

Dans la tradition catholique, le passage à l’église est presque automatique.

En Bolivie, le mariage dure trois jours. Le mariage civil à la mairie est suivi de la messe, puis de la fête. Un grand repas est organisé pour tous les invités. Tout le monde ensemble en cercle, on mange avec les assiettes sur les genoux. Puis, place à la danse. Le lendemain est consacré à l’ouverture des cadeaux par les mariés. Le troisième jour, on danse et on mange, puis les mariés partent en voyage de noces.

Au pays du tango, le mariage civil a lieu le vendredi, suivi d’un repas au restaurant avec les deux familles et quelques amis. Le samedi est le jour du mariage religieux. On se rend à l’église pour une cérémonie ,en général catholique.

Dans la soirée, une grande fête à l'honneur des mariés est organisée. Elle commence avec un grand repas, entrecoupé de pauses musicales.

En Argentine on aime danser. La fête dansante se prolonge logiquement jusqu'au lendemain matin. Vers 3 heures du matin, c’est le moment du carnaval Criocha : tambours et danseuses viennent et donnent à chacun un chapeau. Avec cet atour, les invités n'ont plus peur de danser de façon ridicule. Cela aurait l’avantage de réveiller les moins motivés. A 6 heures, on apporte du jarret de porc pour combler les petits creux. Les invités rentrent ensuite chez eux, le temps d’une petite sieste, et reviennent quelques heures plus tard pour le brunch dominical qui clôt la fête de mariage.

Mariage Express

Pour les plus pressés, Las Vegas est le lieu par excellence du mariage express. Connue mondialement pour ses petites chapelles et mariages chronométrés, la ville des casinos n'est pourtant pas la seule à proposer ces mariages.

Citoyens de l'Union Européenne, pas besoin de vous rendre aux Etats-Unis pour vous marier en 15 minutes chrono. C'est aussi possible au ... Danemark. Pour cela, il suffit de s'y rendre avec un acte de naissance, sa carte d'identité.

Cet article est offert par

http://www.union-durable.com/

A BIENTOT......
avatar
Admin
Admin

Messages : 107
Date d'inscription : 30/04/2012
Age : 51
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.union-durable.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum