LES AGRICULTEURS ET LE CELIBAT.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES AGRICULTEURS ET LE CELIBAT.

Message  Admin le Jeu 10 Mai - 9:16

UNIONS DURABLES ET OLIVIER OBRINGER VOUS PROPOSENT :

LES AGRICULTEURS ET LE CELIBAT.

Le célibat touche de près le monde agricole. En expliquer les causes paraît complexe. Il semble que la situation repose sur deux critères. D’une part, sur l’image de la profession, souvent perçue comme dure, contraignante, omniprésente, ce qui fait hésiter certaines femmes à se lancer dans une relation durable avec un agriculteur. De ce fait, ce sont les hommes qui souffrent le plus de la solitude dans le monde agricole. Pourtant, une exploitation agricole ne représente pas plus de contraintes que n’importe quelle entreprise. « Les agriculteurs sont de véritables chefs d’entreprises actuellement. » Les directeurs d’usine ont tout autant de contraintes et tout aussi peu de temps libre. Pourtant, ces derniers ne pâtissent pas d’une image négative de leur activité. Si le métier et le mode de vie des agriculteurs ont changé, la mentalité de certaines femmes, elle, n’a pas évoluée. Pourtant, ils sont souvent plus cultivés que ces femmes elles-mêmes.

L’image de l’agriculture est donc le cœur du problème. Si pour des personnes habituées à la ville, le refus de la vie agricole peut se comprendre, pour d’autres, il se cache derrière des prétextes, préjugés et complexes de supériorité. Il y a 5-6 ans, leur situation était peut-être moins complexe, elle faisait peut-être moins peur.

Il est vrai, la situation, économique en particulier, du monde agricole change, mais celle des prétendantes également. Dans une agence, si beaucoup d’hommes à la recherche de l’âme sœur habitent en zone rurale, les femmes inscrites répondent plutôt au profil inverse : divorcée, mère de famille, travaillant et demeurant en ville.

A la difficulté de faire se rencontrer deux personnes aux caractères compatibles, s’ajoute donc celle liée aux écarts sociaux. Qui plus est, depuis quelques années, les contraintes qui pèsent sur les agriculteurs sont dorénavant connues via les médias, et n’engagent pas les femmes à s’installer avec un exploitant agricole. Le temps de travail et le problème de la Pac, qui fait peser nombre d’incertitudes sur l’avenir du milieu, n’est pas pour rassurer une jeune femme. Se jeter dans l’inconnu par le biais des petites annonces ne pose apparemment pas de problèmes, sauf pour ce qui est de l’avenir financier…

Il existe deux types de générations, les jeunes agriculteurs, qui ont fait des études, et d’autres qui ne veulent pas évoluer.
Mais la difficulté est d’autant plus grande pour ceux qui ne veulent pas changer. Il existe actuellement deux générations bien différentes dans le monde agricole : les jeunes agriculteurs, qui répondent au profil de chef d’entreprise. Ils ont élargi le champ de leurs relations parfois par le biais de leurs études, ils ont bac + 3-4. Ils ont un regard et des connaissances sur le monde extérieur à leur profession. Ce n’est pas le cas de tous. Pourtant, certaines situations semblent ne plus correspondre au monde actuel dans le regard des femmes.

Définir des profils de célibataires se révèle extrêmement complexe. Si une part s’explique par les réalités du monde agricole, il ne faut pas stigmatiser cette activité comme créatrice d’âmes seules. Mais cela ne figure pas dans les dossiers ; on pourrait, prévenir les risques d’une vie solitaire en ne tombant pas dans des spécificités de la profession. Contrairement à la majorité des activités, où l’on tisse un lien social par le biais du travail, l’agriculture accentue le sentiment d’isolement. L’âge aussi joue dans le sentiment de solitude : Vers 35-40 ans, lorsque tout son entourage est en couple, qu’on arrête le sport ou une autre activité, là, il semble qu’on éprouve le besoin, parfois jamais ressenti, de vivre avec quelqu’un.

D’une façon ou d’une autre, l’envie de vivre à deux répond des mêmes besoins qui poussent chacun à se créer une vie hors cadre professionnel, familial ou géographique, dans un but précis : tisser sa toile, participer à la société, ce fameux lien social.


CET ARTICLE VOUS EST OFFERT PAR

http://www.union-durable.com/


A BIENTOT………
avatar
Admin
Admin

Messages : 107
Date d'inscription : 30/04/2012
Age : 50
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.union-durable.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum