LES TYPES D AMOUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES TYPES D AMOUR

Message  Admin le Lun 30 Avr - 8:38

UNIONS DURABLES ET OLIVIER OBRINGER VOUS PROPOSENT :

Les types d’amour

Chacun aime à sa façon et il existe plusieurs types d’amour. Or, tous les types d’amour ne se prêtent pas également à la réalisation de diverses activités. Explorons donc plus en détails divers types d’amour courant entre êtres humains. Cette typologie, forcément brève, n’a d’autres prétentions que de permettre au lecteur une meilleure compréhension de ses sentiments.

L’amour érotique

L’amour érotique se reconnaît à l’importance qu’il accorde à la beauté du partenaire recherché. L’amoureux érotique ressent ce que l’on a appelé «le coup de foudre» à la vision de l’objet de son amour. Il s’agit d’un sentiment intense d’attraction immédiate. Ces amoureux sont habituellement capables de décrire avec précision les traits physiques qu’ils recherchent chez l’autre. Quand ils rencontrent une personne qui semble correspondre à leur idéal de beauté, les amoureux érotiques déclarent ressentir physiquement un intense émoi.
L’amour érotique pousse l’amoureux à rechercher une intimité exclusive et approfondie avec son ou sa partenaire. Ce désir d’intimité et ce goût de se révéler soi-même en profondeur à l’autre ne peuvent se réaliser si l’amoureux érotique n’a pas vraiment très confiance en lui-même. L’amoureux érotique ne ressent pas un besoin urgent d’être aimé et il ne perd pas son équilibre quand l’objet de son amour n’est pas immédiatement disponible. Bien que l’amour joue un rôle important et même central dans leur vie, il n’est pas pour les amoureux érotiques la seule valeur. Ces amoureux ne sont pas terriblement exigeants. Quand l’amour érotique réussit et se prolonge, c’est qu’il intervient entre deux êtres qui possèdent suffisamment d’assurance et de solidité personnelle.

Par ailleurs, les risques de désappointement sont grands en amour érotique. L’intensité même de la relation risque d’en limiter la durée. La flamme érotique vacille et peut s’éteindre sous le souffle de la routine et de l’habitude.
Fragile est la beauté qui a déclenché l’amour érotique et, sauf en des circonstances exceptionnelles, l’amour érotique ne pourra survivre que ne s’y mêlent certaines des caractéristiques de l’amour amitié ou de l’amour ludique.

L’amour ludique

Voici l’amour considéré et vécu comme un véritable jeu, une forme de sport où il est aussi et même plus important de respecter les règles que de remporter le trophée. L’amoureux ludique se garde de s’engager trop profondément dans les relations nombreuses qu’il noue avec une variété de partenaires. Pour lui l’amour est un véritable passe-temps, mais il refuse de devenir trop dépendant ou de laisser ses partenaires devenir trop intimes. Il révélera peu de choses de lui-même, ou même masquera soigneusement certains aspects de lui-même, tout comme au bridge ou au poker.

L’amoureux ludique joue donc le plus souvent avec plusieurs partenaires à la fois, et interrompt le jeu le plus élégamment possible quand la partie risque de devenir ennuyeuse, trop sérieuse ou trop compromettante. Les règles du jeu impliquent que chacun des partenaires soit bien conscient qu’il s’agit d’un jeu où chacun n’a rien d’autre à attendre que le plaisir qu’il retire du jeu lui-même. Comme dans tous les jeux, il y a des tricheurs; ils exploitent la naïveté, la fragilité ou le manque d’expérience de leur partenaire.

Comme l’amour érotique, l’amour ludique suppose chez celui qui le pratique une bonne dose d’assurance personnelle. Cela lui permet de rester maître de ses sentiments et de ne pas se laisser emporter dans une passion qui viendrait gâter le plaisir du jeu. Les amoureux ludiques ne sont ni jaloux ni possessifs. Leur amour est de fait superficiel et ils ne désirent ordinairement pas qu’il en soit autrement.
Ce refus de s’engager dans des rapports approfondis et durables, comme chez l’amoureux érotique ou amical, est-il l’indice, chez l’amoureux ludique, d’une peur d’être découvert tel qu’il est? L’amoureux ludique fera bien d’éviter les partenaires pour lesquels l’amour est surtout érotique ou amical. Il fuira aussi les amoureux maniaques pour lesquels considérer l’amour comme un jeu est tout à fait impensable.

L’amour d’amitié

Il s’agit ici de l’amour stable et sans heurts, se développant lentement à la faveur d’un contact prolongé. Son début est difficile à déterminer; on ne peut pas le fixer clairement comme dans le cas de l’amour érotique ou de l’amour ludique. Les sentiments y sont profonds plutôt que très intenses. Ce n’est pas la grande passion de l’amour érotique, ce n’est pas non plus le détachement superficiel de l’amour ludique. C’est l’amour qui vient tout naturellement, naissant souvent graduellement à l’occasion d’activités agréables pratiquées en commun par les partenaires. Les fréquentations seront habituellement longues avant de prendre une coloration directement sexuelle, puisque les deux partenaires d’un véritable amour amical considèrent l’échange sexuel comme un moment privilégié de la communication interpersonnelle.

Dans ce type d’amour, les partenaires sont avant tout des amis dont la relation s’approfondit au point qu’ils en viennent à considérer comme tout naturel de vivre ensemble, de se marier et de fonder une famille. C’est sans doute le type d’amour qui, s’il ne procure ni grandes extases ni plaisir ludique très vif, n’apporte pas non plus ni grand désespoir ni peine profonde. C’est aussi le type d’amour qui, à cause de sa quiétude et de sa régularité, permet de nouer les relations les plus stables et les plus prolongées.

Les amoureux animés d’un amour d’amitié sont en général réservés dans l’expression de leurs émotions amoureuses. Quand les circonstances les séparent, ils supportent cette séparation beaucoup mieux que les amoureux érotiques, sans songer, comme le font les ludiques, à nouer de nouvelles relations amoureuses. Ils sont fidèles sans contrainte, sans éclat, comme si cela allait de soi.

Aux yeux de celui qui préfère l’amour érotique, l’amour amical apparaîtra souvent comme dénué d’intérêt, ennuyeux, banal. Quant aux amoureux ludiques, l’amour amical, avec les liens qu’il suppose et la continuité dans laquelle il s’inscrit, leur semblera trop risqué en même temps que trop monotone.

L’amour maniaque

Voilà l’amour qu’un grand nombre de «romans d’amour» ont présenté comme le seul et authentique représentant de l’amour. L’amoureux maniaque est consumé par son amour. Agitation, insomnie, fièvre, perte de l’appétit, douleur, autant de symptômes de la passion qui le dévore. Il est, la plupart du temps, intensément jaloux. Convaincu de ne rien valoir, il se retrouve prisonnier du dilemme suivant: «J’ai besoin d’amour parce que, sans lui, je ne peux pas me supporter moi-même et même survivre, mais je suis si dénué de valeur que je ne pourrai jamais être vraiment aimé par quiconque». L’amour maniaque parle le langage de la névrose. L’amoureux maniaque est bien celui qui «tombe» ou plus exactement, se jette en amour. Son choix de partenaire est souvent absurde et complètement inapproprié. Voulant fuir l’état qu’il croit intolérable et dans lequel il se méprise et se déteste lui-même, il s’élance souvent dans une situation pire que la précédente.
Le problème de l’amoureux maniaque réside dans l’évaluation qu’il fait de lui-même. Partant d’une conception de lui-même où il se perçoit comme fondamentalement démuni et pauvre, il s’engage en amour comme un affamé s’approche d’une table bien garnie. Mais, même si son appétit est temporairement satisfait, l’amoureux maniaque ne connaît quand même pas de repos, obsédé qu’il est par la crainte de perdre l’amour sans lequel la vie lui apparaît horrible.

D’où sa tendance à la possession, ses crises de jalousie, ses désespoirs en même temps que ses repentir désespérés, ses protestations de fidélité éternelle. On voit tout de suite qu’un tel amour écartera de l’amoureux maniaque toute autre personne, sauf peut-être un autre maniaque amoureux. L’amoureux érotique sera attiré par l’intensité de l’amour maniaque, mais se rebiffera devant la faiblesse profonde de la personnalité du maniaque. L’amoureux ludique ne pourra tolérer longtemps les exigences d’exclusivité et les crises de jalousie du maniaque. Enfin, l’amoureux amical trouvera vite qu’il y a trop d’agitation et de tumulte et laissera l’amoureux maniaque à son désespoir.
Convaincu qu’il ne peut se passer de l’amour de sa bien-aimée, l’amoureux maniaque consentira sans hésiter à s’engager pour elle dans toutes sortes de formes d’actions ridicules, dangereuses ou absurdes. Il est éminemment exploitable, se rendant compte d’ailleurs de ce qui se passe, mais déclarant du même souffle qu’il ne peut pas faire autrement.

L’amour pragmatique

L’amoureux pragmatique est primordialement intéressé à trouver le ou la partenaire avec lequel il trouvera le maximum d’avantage et le minimum d’inconvénients. Voilà l’amoureux qui tentera de trouver l’être aimé qui s’accordera le mieux avec sa personnalité, ses intérêts et goûts, sa classe sociale, ses convictions religieuses, et le reste. Ayant cette liste bien en tête, l’amoureux pragmatique s’engage dans des activités diverses dans le but d’y rencontrer l’être dont les caractéristiques répondent le mieux à ses critères, même si ces activités n’ont pour lui que peu ou pas d’intérêt, ce qui ressort du fait qu’il abandonnera ces activités s’il perd l’espoir d’y rencontrer l’être qu’il recherche. L’amoureux pragmatique ne s’entêtera pas dans une relation qui ne le satisfait pas; il la rompra plutôt pour continuer sa recherche. Naturellement, si les critères de choix pragmatique sont très élevés et détaillés, sa recherche risque d’être interminable.
Ce type d’amour peut sembler excessivement rationnel et dénué d’émotion, laissant peu de place à la fantaisie et finalement assez terne. Cependant, il n’est pas exceptionnel qu’une fois qu’un choix rationnel a été posé et que la relation a commencé à grandir, des sentiments plus intenses de type érotique ou ludique se développent, mais ils ne viennent qu’après un démarche fondamentalement inspirée par la raison.

L’amour altruiste

Cet amour semble avoir été davantage décrit par les philosophes et les penseurs religieux, que rencontré en fait dans la réalité des amours humaines. En principe, il s’agit de l’amour non possessif, complètement oblatif, orienté totalement vers le bien de l’autre, sans retour d’aucune sorte sur l’amoureux.

Si on accepte la théorie de la motivation fondamentale de l’être humain par le plaisir sous une forme ou une autre, il découle que l’amour purement altruiste est une contradiction et qu’aucun être humain ne saurait y atteindre, ne fut-ce que d’une façon partielle et épisodique. Qu’on présente cet amour comme le seul vraiment valable ne contribuera qu’à culpabiliser des générations entières ou à favoriser la névrose de tous ceux qui, pour diverses raisons, ont peur de se laisser aller à aimer d’une façon humaine.

Conclusion

Il existe sans doute en plus de ces six types d’amour, bien d’autres sous-types et variantes qu’on en finirait plus d’analyser. En fait, il est facile de constater que l’amour tel qu’il est vécu concrètement n’est que rarement un type pur, mais qu’il participe habituellement de plusieurs types à la fois. Souvenons-nous que l’amour est une émotion ressentie par un être vivant, donc changeant, mobile, sans cesse en mouvement. Il est donc logique de penser qu’un même être humain pourra, dans sa vie, vivre toute une gamme d’amours différents, successivement ou même simultanément à propos de diverses personnes. Car c’est un mythe de prétendre qu’un même être humain ne peut aimer qu’une seule personne à la fois.

Cet article est offert par

http://www.union-durable.com/
http://www.facebook.com/unionsdurables#
http://www.123siteweb.fr/unions-durables

A BIENTOT…………..

Admin
Admin

Messages : 107
Date d'inscription : 30/04/2012
Age : 50
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur http://www.union-durable.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum